Le timing d'une levée de fonds ou Quand recevrons-nous l'argent ?

Created on 2016-11-25 13:02

Published on 2016-11-25 13:26

Combien de temps faudra-t-il pour mobiliser les fonds que nous avons l'intention de lever ?

Combien de temps faut-il d'habitude pour mobiliser X millions ?

Quand pourrez-vous me garantir que je recevrai X millions ?

Les entrepreneurs me posent toujours ces questions de timing pour toutes sortes de bonnes raisons qu'ils ont. La levée de capitaux est un jeu de séduction. Ainsi leur question peut être traduite en : De combien de temps a-t-on besoin pour séduire quelqu'un ?

Tout d'abord, une personne pourrait facilement ne jamais être séduite. C'est plus courant que le contraire. C'est le risque principal dans la prospection d'investisseurs. Les investisseurs ont de plus en plus de critères d'investissement, tels qu'une branche d'activité qu'ils connaissent bien.

Comme nous avons un parcours professionnel avec beaucoup succès, certains entrepreneurs sont convaincus que nous avons un contact privilégié avec certains investisseurs qui investiraient sans trop regarder les défauts des affaires que nous leur recommandons.

Or, ce n'est pas le cas, même avec les investisseurs qui ont eu une longue série d'investissements à succès par notre entremise.

Il y a plusieurs raisons simples à cela :

1. Nous ne sommes pas les conseillers de l'investisseur, mais les conseillers de l'entrepreneur.

2. Nos investisseurs sont surtout institutionnels et donc, extrêmement professionnels.

3. Ils savent que leur refus d'investir ne cassera jamais le rapport avec nous, aussi longtemps qu'ils le motivent. Tout comme nous savons que l'échec d'un investissement ne cassera jamais le rapport avec eux aussi longtemps que nous sommes éthiques à leur égard.

Dans le private equity , sans tenir compte de la devise (le dollar, l’euro, la livre sterling), la règle de base est qu'un courtier de faible niveau peut mobiliser environ un million mensuel pendant qu'un courtier de bon niveau peut atteindre dix fois plus et un courtier de niveau supérieur jusqu'à vingt fois cette quantité !

Cette règle de base peut vous fournir une bonne indication du timing à condition que vous sachiez à quel niveau de courtier (courtiers) vous avez affaire et combien d'entre eux distribuent l’émission considérée.

Certains grands fonds d'investissements pourraient investir en un jour mais généralement, s'ils peuvent le faire, c'est parce qu'ils sont bien protégés par un solide processus de due diligence. Ainsi le temps de ce processus est typiquement de six mois à une année.

Alors que ces timings sont valides pour une collecte de fonds en dessous de cinquante millions, il faut préciser qu'un reporting tardif ou manquant, c'est-à-dire des états financiers publiés tardivement ou non publiés comme des incertitudes, des mensonges ou des déformations diffusées par un membre de la direction ou du conseil d’administration de l'émetteur peuvent interrompre le processus de la collecte de fonds à tout moment.

Pour les cas d'émission privée d'une start-up, en d'autres termes d'un émetteur qui ne facture pas, la difficulté est de lever un montant représentant le quart de l'émission. Dès que ce niveau est atteint, le processus accélère radicalement à cause du jeu de fonds complémentaires.

Pour certaines émissions d'ampleur ou de circonstances exceptionnelles, la levée du financement peut prendre plusieurs années ou ne jamais se faire.